.

mardi 30 octobre 2018

Pause café !



L’automne a à peine eu le temps de se colorer que l’hiver s’est déjà installé.

Si l’été semblait ne pas vouloir s’en aller 
et persistait à nous laisser ce joli soleil chaleureux, 
l’hiver s’impatientait, embusqué dans un vent capricieux. 
En quelques jours, les degrés ont dégringolé nous faisant frissonner. 
Feux de cheminée se sont allumés et pull épais nous ont habillés. 
Personnellement, j’ai déjà sorti les grosses chaussettes des jours enneigés.


Il est vrai que je n’aime pas l’hiver, 
pour ces jours écourtés, mornes et gris à souhait, 
pour ces vêtements trop lourds à porter, 
pour ce vent qui vient nous happer. 
Je n’aime pas le froid et n’aime pas les jours éteints. 

Pourtant il faudra m’y acclimater. 
Feu de bois et jolies décorations viendront égayés la maisonnée, 
chocolats chaud et parfums orangés viendront me réchauffer.

Je pense déjà  à Noël, à ces odeurs de cannelle, 
aux bougies parfumées, aux doux parfums des petits plats mijotés. 
La neige pointera-t-elle son nez ? 
Nous offrant ainsi l’esprit et la magie de cette période assombrie, je l’espère.


A défaut des doux rayons pâles qui auraient dû baigner les campagnes automnales,
 j’ai allumé les potirons qui semblent faire la grimace à la pluie hivernal qui s’est abattue ce matin dans le jardin. 
Un bon velouté va s’imposer pour le dîner, 
potimarrons et marrons vont se déshabiller 
et nous composer un menu à rêver. 
Couronné d'un dessert chocolaté, je pense que tout  mon petit monde va aimer.


Si ces belles couleurs automnales vont très bientôt se dissiper 
dans le vent et la pluie, 
il n’en reste pas moins que l’on peut encore s’amuser
 à composer de jolis intérieurs douillets.

 Quelques potées aux dernières fleurs colorées se sont installées 
dans la cours pour l’égayer. 
Les nichoirs accrochés,
 les graines distribuées attendent l’arrivée de leurs petits invités.

 A l’intérieur, Toby s’est installé dans son fauteuil préféré 
laissant aux chats son panier.
 Bien que ceux-ci semblent préférer les abords de la cheminée. 

Quant à Teddy, il a abandonné son envie de couver les jardinières. 


Il s’est réfugié sous un plaid quilté et ne semble pas vouloir bouger. 
C’est à peine s’il met une moustache dehors, 
juste le temps de sentir le vent l’ébouriffer 
et déjà il pleure pour rentrer. 
Lorsqu’il n’est pas en train d’hiberner, il me rejoint à l’atelier, 
s’amusant des fils tirés, des tissus rangés 
et de bien d’autres choses dont il vaudrait mieux qu’il n’y mette pas le nez… 


Mais c’est un coquin, un chenapan et je ne peux lui résister. 
Non seulement, j’adore sa jolie couleur orangée 
mais je suis amoureuse de son petit minet. 
Il est trop craquant pour pouvoir m’agacer et surtout trop collant pour pouvoir le semer. 
J’avais déjà une ombre à mon ombre qui me suivait toute la journée, 
j’ai maintenant deux ombres complices à chaque enjambée. 
Je passe donc une grande partie de mes journées à regarder où je mets les pieds. 


En parlant de mes pieds, il est grand temps que je les traîne vers l’atelier, 
j’ai des appliqués à poser, Noël va arriver, 
encore plein de projets dans mes idées mais le temps ne semble pas vouloir s’arrêter.

Il va falloir composer… 


Je vous souhaite une très belle fête d’Halloween 
avec ce joli quilt inspiré du livre Primitive Quilts de 2013 avec un modèle de Norma Whaley ‘’Hospitality »… 
Si la version originale présente des ananas appliqués, signe d’hospitalité aux USA, 
j’ai préféré les remplacer par des potirons à ma façon 
qui conviennent mieux à mon intérieur et à mes envies en cette saison.


Encore une fois, il a fallu que Teddy y mette le nez !

 A bientôt… prenez soin de vous, !



samedi 15 septembre 2018

Kikou tout le monde !

J'espère que vous allez bien, que vous avez pu profiter des beaux jours ensoleillés. 
Pour ma part, j'en ai surtout profité pour travailler à l'extérieur mais aussi à l'intérieur. 
Un véritable chantier ! 
Avec échelles incorporées, ciment et béton à volonté, 
couleurs posées et le tout dans la bonne humeur d'un travail bien fait. 
Il reste quelques petites choses à fignoler ici et là mais je continue à m'y employer. 
Bien que depuis 3 jours me voilà un peu freinée, 
un gros virus s'est invité et semble vouloir s'éterniser. 
Je déteste ces intrus sans gêne qui viennent profiter ! 
En général, je suis une hôte chaleureuse et sers volontiers le café
mais là, je dois vous avouer, je fais mauvaise grâce 
et leur sers du sirop pas bon pour les repousser...
Autre petit bémol en cette rentrée, 
la dernière pluie à eu raison de mon pc. 
Il était tout neuf et bien lustré mais il n'avait pas de bouée ! 
Une jolie infiltration a eu raison de sa santé. 
Je suis donc en attente du dossier envoyé à l'assurance 
mais bon, j'imagine qu'ils ne doivent pas être pressé et surtout débordé.
Dans l'attente, je squatte celui du fiston tant qu'il part s'amuser.
Ben, oui, pour lui la rentrée ne se fera que lundi, 
il a pu profiter de 3 mois de congés, bien mérité,  
à patauger dans le sable et le ciment de la cour à paver 
(oui, oui, je culpabilise de l'avoir fait bosser ! 
euh un peu.. peu.. bon, ok pas tant que ça, 
seul, le résultat compte ! lol) et il va aussi en profiter ! 
Malgré toutes ses péripéties, je ne suis pas restée sans rien faire, 
j'ai aussi repeint l'atelier,  
je vous montrerai plus tard, car repeint ne veut pas dire ''rangé'' ! 

Par contre, je l'ai enfin terminé ! 
Je n'y croyais plus ! Vous n'ont plus ? 
Je m'en doutais ! Et pourtant, si, j'ai fini de le quilter. 


Et je vais vous avouer, je suis très contente de l'avoir fait.
De départ, j'aime pas trop quilter, je trouve souvent cela trop long, 
trop dur, ça m'ennuie vite car il ne faut pas trop ''chercher'' comment faire 
et je passe plus de temps à mesurer ce qui reste à faire qu'à le faire... 
Ensuite, un peu désespérée de ne pas avancer, je le pose sur le côté et cogite à d'autres idées... 
du coup, ben, ça n'avance pas d'un point ! 

Mais ici, je me suis dis :
''Allez, tu ne fais que cela, et rien d'autre et tant qu'il n'est pas fini, 
hors de question de commencer autre chose! Tu t'y atèles et sans râler !"
 Bon, oui, j'ai quand même râlé ! Mais Teddy m'a bien aidé ! 


Et ensemble, nous avons quilté !


Modèle de Kim Diehl 


Comme je n'ai pas trop envie de laisser l'été partir trop tôt, je vous retrouve dans peu de temps avec d'autres travaux ensoleillés à vous monter. 
D'ici là, je vous souhaite un bon week end rempli d'idées et de projets.

xxx Bisous xxx


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...