.

mardi 16 mai 2017

Un moment de vie...


Pas de patch aujourd'hui, juste un moment de vie à partager avec vous. 
Il parait que les contes de fées finissent toujours bien et dans la réalité, comment ça se passe ? 

***


Errant dans les rues depuis quelques temps, je ne savais pas très bien d’où je venais ni où j’allais. 
Je ne savais pas non plus comment je m’appelais.  
Ce que je me rappelle c’est que j’avais faim et soif, que le temps n’était pas clément. 
J’avais très peur aussi et par conséquent j’étais très prudent.
Je ne sais pas combien de temps j’ai erré seul, perdu.

Un jour, un monsieur me remarqua et trouva étrange que je sois là à me balader, sans laisse, ni collier.
Il me conduisit chez un vétérinaire afin de pouvoir m’identifier mais nulle trace de moi dans un quelconque  dossier. 
On afficha ma photo, peut être que je m’étais échappé ? 
Les jours passaient mais personne ne semblait me réclamer. 
Je n’étais pas plus avancé.
Je n’avais toujours pas de nom et toujours pas de maison car le gentil monsieur m’avait expliqué qu’il ne pouvait pas me garder.

Et puis un matin, il m’emmena dans le garage en me disant d’être très sage. 
Il avait l’air tout ému et dans son regard, il y avait un mélange de désespoir et d’espoir. 
Quelques minutes plus tard, la porte s’ouvrit enfin. 
On me fit monter à l’arrière d’une voiture. A côté de moi, un drôle de garçon me parlait doucement. 
Je n’étais pas rassuré. Où m’emmenait-on ? 
J’avais entendu tellement de choses effrayantes sur l’avenir des chiens errants.

Durant le trajet, les occupants me parlaient de foyer, de gamelles bien remplies, de caresses à donner et d’amour à partager. 
Oui mais moi, je n'y croyais pas trop, on m'avait déjà raconté tout cela. 

Soudain la voiture s'arrêta. C'était un étrange endroit avec des odeurs bizarres. Il y avait beaucoup de bruits et surtout beaucoup de voitures et de gros camions. Allait-on m'abandonner ici? 
J'étais très stressé. 
Après une courte promenade,  un croissant croustillant m’attendait. J’étais affamé, je n’ai pas refusé. Je l’ai dévoré en une seule bouchée.
On se remit en route. Mais où allait-on comme ça ? Que ce chemin me semblait long! 
Puis soudain la voiture s’immobilisa à nouveau. On était arrivé ?

Je reniflais partout mais rien ne me semblait familier. 
Où étais-je ?
 Je regardais interrogatif ces personnes qui me souriaient et m'encourageaient à avancer.
Sur la pointe des pattes,  je les suivais. 
Tout penaud que j’avais l’air avec ma queue pendante qui frétillait nerveusement.

Tout le monde était gentil avec moi et on me souhaita la bienvenue avec une grande gamelle d’eau.
J’avais tellement soif que je n’ai pas fait attention et j’ai inondé tout le plancher.. 
Ça commençait bien, j’allais déjà me faire disputer.  
J’ai remué un peu la queue pour m’excuser et me suis éclipsé sous la table. Mais personne n’a rien dit, ils m’ont laissé tranquille et sont tous partis dans une autre pièce.

Qu’est-ce que je devais faire ? Rester tapi ou aller voir ce qu’ils faisaient ? 
J’hésitais.
 Peut-être que je devais rester là mais ma curiosité l’a emporté. 
Courageusement,  je me suis avancé. Une patte à la fois et sans faire de bruit. 
Je ne voulais surtout pas causer de soucis.
Mais lorsqu’ils m’ont vu, ils m’ont appelé et incité  à venir m’installer près d’eux dans un grand fauteuil moelleux, de faire comme chez moi.

Chez moi ?

Il est vrai que j’en rêvais depuis très longtemps mais pouvais-je l’espérer ? 
J’étais déjà  grand et pas très bien éduqué. 
Maladroit et parfois turbulent et de là où je venais on me reprochait quelques bêtises bien aiguisées.
Et si on me remettait dans une voiture ?

Le temps a passé et depuis, la voiture et moi sommes devenus de grands amis. Tous les jours, elle m’emmène me balader à travers champs et forêts. Et quand je rentre, mon bol d’eau qui m’attend est toujours bien frais.



J’ai 8 mois, je suis un braque allemand.
 J’ai une famille, une maison, un foyer 
et aujourd'hui,  j’ai un nom!

Je m’appelle Toby.


***
Depuis le décès de notre Kiwi, qui nous manque toujours autant, 
j'ai beaucoup hésité sur le choix d'un nouveau compagnon. 
Petit, grand... Qu'est-ce qui nous conviendrait le mieux?
 Je  n'arrivais pas à me décider. 
Et puis un soir, sans trop savoir pourquoi,
 j'ai épluché les petites annonces et je suis tombée sur cette gueule d'amour. 
Le hasard? Oui mais... je ne crois pas au hasard... 
200 km plus loin... il attendait un foyer... 
La réalité devenait conte de fée. 
Nos destins étaient scellés. 


*

Erwan et Kiwi 2007

20 commentaires:

  1. Une belle histoire va naître et c'est super... Beaucoup de bonheur à Toby dans ta maison...

    RépondreSupprimer
  2. Bienvenue à Toby qui va faire le bonheur de toute la famille j'en suis sûre ! Bisous Sarah et une caresse à Toby.

    RépondreSupprimer
  3. Bellissimo il tuo racconto... benvenuto Toby!
    Baci
    Laura

    RépondreSupprimer
  4. Je vous souhaite beaucoup de bonheur avec ce nouveau compagnon Bienvenue à Toby

    RépondreSupprimer
  5. Je vous souhaite beaucoup de bonheur avec ce nouveau compagnon Bienvenue à Toby

    RépondreSupprimer
  6. Chez nous c'est une jolie minette que nous avons recueillie, un mois déjà et beaucoup de bonheur apporté dans notre foyer, je suis certaine que votre nouveau compagnon vous en apporte tout autant, longue et belle cohabitation, un petit malheureux en moins sur la route et ses dangers, il y a tant d'animaux abandonné, honte à ceux qui les abandonne lâchement !!!

    RépondreSupprimer
  7. super quelle belle histoire!je suis comme toi je prends des chiens qui viennent de la spa ou le bon coin ,actuellement deus berger allemand sauves.que du bonheur.

    RépondreSupprimer
  8. toujours autant de plaisir à vous lire...
    Je verrais bien cette histoire dans un livre pour enfants avec de magnifiques illustrations.
    Beaucoup de joies à toutes la famille

    RépondreSupprimer
  9. Bienvenue à Toby qui a trouvé une famille formidable!!!
    Bises et bonne journée.

    RépondreSupprimer
  10. Wahou quelle belle histoire !
    Rien n'arrive jamais par hazard ... vous vous attendiez
    Toby est arrive dans la meilleure maison qui soit !
    Bientôt un Toby en tissu ? ;0)
    Bisous à tous et gros câlins à Toby

    RépondreSupprimer
  11. jolie belle histoire qui finit bien !!! puis, un chien n'en remplaçant pas un autre, c'est bien qu'ils ne se ressemblent pas du tout !!! c'est une autre page de vie pour vous tous, les 2 et 4 pattes !!!! Anny Duperey a écrit "les chats de hasard" mais chez toi c'est un "chien de hasard !!! Bizzz et scrountch au nouveau poilu !!! domi

    RépondreSupprimer
  12. Qué bonita historia! Y mucha suerte para Toby por encontraros en su camino .Saludos

    RépondreSupprimer
  13. Quelle belle histoire, si bien racontée ! je vous souhaite beaucoup de bonheur
    Bises

    RépondreSupprimer
  14. tu m'as filé les frissons ! c'est trop beau ! moi j'avais fait 900 kms pour adopté un foxy abandonné, pas tout jeune non plus, on a été heureux ensemble durant trois ans, il m'a quitté l'an passé en mars, le mois de ma naissance, mon chiffre trois, parti un 23.... je suis heureuse pour toi et pour lui, vous allez devenir de grands amis ! plein de calins. Martine/ladyfée

    RépondreSupprimer
  15. Une très belle histoire d'amour .Toby va être heureux dans cette jolie famille aimante .Soyez heureux et câlins affectueux à ce chanceux .J'ai toujours un grand plaisir à vous lire !!!

    RépondreSupprimer
  16. ah, que ca fait du bien de lire tout cela! beaucoup de bonheur à vous tous!

    RépondreSupprimer
  17. Je vous souhaite à tout les deux une belle route ensemble. Bisous

    RépondreSupprimer
  18. une très belle histoire, un bout de chemin que vous allez pouvoir partager
    bizz

    RépondreSupprimer


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...